Toute l'information sur la Medecine Esthetique et Chirurgie Esthetique Le Docteur BENHAMOU est le specialiste sur Paris de la chirurgie plastique et esthetique









Le Principe de l'intervention


Cette intervention consiste à traiter l'affaissement de la peau, des muscles du visage et/ou du cou lié au vieillissement. Différents types de liftings permettent de traiter le visage et le cou soit dans sa globalité, soit sur une zone spécifique. Cette chirurgie permet de multiples options:

Le lifting cervico-facial traite la partie moyenne et basse du visage (le cou, la chute des joues et des bajoues, les sillons d'amertume et naso-géniens),

Le lipolifting cervico-facial associe un lifting cervico-facial et la ré-injection de graisse.

Le lifting temporal concerne les tempes et l'angle externe des paupières,

Le lifting frontal, pour traiter le front.

Outre la zone d'intervention, différents stades de profondeur sont envisageables : Le lifting sous-cutané, pour des cas ne présentant qu'un problème d'excès de peau chez une patiente âgée,

Le lifting sous-musculaire qui intervient sur la couche musculaire en complément du lifting précédent, Le mask-lift visant à modifier la physionomie grâce à une action au ras de l'os.

Plus»


Avant

 

Apres



 

Galerie Photos


LES SUITES OPERATOIRE


Ce type d'intervention est généralement peu douloureux. Après 24 heures, le pansement est retiré Il arrive de ressentir, dans les jours suivant l'intervention, une sensation de «tiraillements» dans les zones d'incision. Des antalgiques suffisent à calmer la douleur. Un œdème survenant en général plutôt le deuxième jour post-opératoire, ainsi que des ecchymoses s'estomperont spontanément pour disparaître dans les dix jours qui suivent l'acte chirurgical. Toutefois, un léger gonflement persistera encore durant un mois.

Plus»



LES COMPLICATIONS


A la suite d'une opération, quelle qu'elle soit, il peut survenir certaines complications, les unes inhérentes à l'acte médical et/ou anesthésique, les autres spécifiques au lifting.Les bonnes pratiques de sécurité limitent les risques graves mais ne les suppriment pas. Certains risques, heureusement exceptionnels, peuvent être imprévisibles et mettre en jeu le pronostic vital ou fonctionnel (embolie, paralysie, septicémie …)

L'anesthésie comporte ses propres complications qui vous seront expliquées lors de l'entretien avec le médecin anesthésiste.

Plus»